Le Paradis à porté de pas

Au début des années 1970, le tourisme de montagne voit le jour sur l’Ile. Jusqu’alors, la Corse était une destination de mer et littoral. Emerge alors l’idée de développer le secteur montagneux et de permettre aux visiteurs de l’Ile de découvrir des paysages jusque là méconnu. Est alors créer l’une des plus Grande Randonnée pédestre, le GR 20. Considéré comme le sentier le plus difficile d’Europe, le GR 20 de Corse est l’un des plus beau parcours qu’un randonneur puisse faire dans sa vie. Comme la plupart des GR,  le GR 20 est à la fois un rêve et un mythe sur l’île, tant pour les Corses que pour les touristes qui s’y aventurent. Un itinéraire exceptionnel qui permet de parcourir l’île du Nord-Ouest au Sud-Est dans sa totalité, ou du moins en partie pour les moins aguerris. Chaque années des milliers de personnes arpente les sentiers de cette Grande Randonnée. C’est une réussite pour la Corse et ceux qui l’ont conçu.

Un parcours difficile, tel un chemin de croix

Ainsi que l’on souhaité ses créateurs, le GR 20 est un parcours difficile, qui se mérite mais c’est surtout une expérience de vie incontournable. Aussi, à la vue du coeur de la montagne Corse, sauvage et splendide, la difficulté du parcours devient secondaire. La beauté originelle de la Nature qui entoure cette randonnée fait oublier les ampoules au pieds ! C’est une aventure avec un grand A, tel un chemin de croix.

Départ de Calenzana, arrivée à Conca, la variété des paysages est impressionnante, tant par la diversité de la faune, de la flore, de la géologie, que de par ses cascades, ses lacs, ses forêts… Une succession de montagnes, les une plus belles que les autres avec des monts emblématiques comme le Monte Cintu, les aiguilles de Bavella, la Paglia Orba ou le Monte Tafunatu (la montagne trouée). Mais le GR 20 est aussi une aventure humaine qui permet des rencontres avec les autres randonneurs sur les sentiers et dans les différents gîtes qui jonchent le parcours ou encore avec les bergers qui accompagnent leur troupeau pendant la transhumance. La particularité de cette Grande randonnée est telle qu’elle attire des gens venus des quatre coins du monde.

Préparez vos chaussures, les bonnes ! Et partez à la découverte de la montagne Corse ! Sans oublier du courage, il en faudra.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *