Cala Maiore promenade en mer

Au fil des années nous avons pris conscience que faire découvrir aux visiteurs des sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco n’est pas une simple visite guidée. Pour nous c’est devenu une sorte de devoir, pour notre patrimoine et l’avenir de notre île.

L’évolution des choses de nos jours dans la réserve naturelle de Scandola nous a fait reconsidérer notre travail. C’est une chance de pouvoir profiter des merveilles de la nature et de le faire découvrir aussi à nos enfants, mais il faut faire en sorte de pérenniser ces sites naturels et sauvages en tant que tel. Trouver le juste milieu entre découverte et préservation, c’est l’enjeu principal qui guidera nos excursions… continuer de visiter mais aussi de respecter ces endroits qui ont été classé à la base justement pour préserver une biodiversité remarquable.

C’est pour cela que nous avons prit des décisions dans notre manière de visiter Scandola, au delà de la réglementation en vigueur, dans un but de respecter, préserver cet endroit et aussi notre travail.

Nous sommes signataire de la charte des Bateliers de Scandola et Natura 2000, mais pour aller encore plus loin,  voici à Mare Bellu au départ de Tiuccia, les mesures mises en places lors de nos visites de la réserve naturelle de Scandola :

  • Interdiction de mouiller dans tout le périmètre de la réserve naturelle maritime et terrestre de Scandola. Cela permet de ne pas abimer les fonds marins et aussi de réduire la pollution sonore et visuelle et d’éviter divers produits de se diluer dans les eaux de la réserve, comme les crèmes solaires ou les eaux grises.
  • Interdiction de se baigner dans la réserve naturelle. On considère cet espace comme une réserve naturelle et non pas une piscine. Cela permet de limiter la pollution sonore et visuelle, et ce n’est pas du tout l’image que l’on a envie de donner de cet endroit.
  • Une navigation lente et silencieuse, moteurs au ralentis, en limitant les bruits à bord du bateau et en éteignant le sondeur. Selon une étude de l’OMI, les nuisances sonores perçues par la vie sous marine sont dues à 80% par la cavitation des hélices et 20% le bruit des moteurs et la vie a bord du bateau. Naviguer au ralenti sur un petit navire au calme, permet de réduire considérablement ces nuisances.
  • Une exclusion de navigation de la zone dite « intégrale » de la réserve naturelle (base de toute la biodiversité marine du site et également le noyau de l’écosystème marin de Scandola), au profil d’une visite plus en détails de la partie centrale de la réserve naturelle de Scandola.

Nous avons aussi investi :

  • Des moteurs essences de dernières générations.
  • Une études pour des hélices appropriés au bateau et à notre activité, qui a permis de réduire la cavitation et la consommation.
  • Une coque de bateau moussé, insonorisante, pour réduire les bruits de la vie à bord, sur les fond marins.
  • La construction d’un Bateau tout en aluminium de manufacture française (Breton)

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.